Gwendoline PIETERS

Couleurs de l'eau...

Paysages d’ici, couleurs d’ailleurs. Le sourire timide et fugace, Gwendoline Pieters déambule d’un pas hésitant devant ses tableaux. Des courbes, des couleurs vives et une lumière chatoyante, donnent un caractère joyeux à ses peintures. Tout en douceur et amour pour les paysages qu’elle immortalise sur ses toiles, l’artiste peint le décor de Cassis et ses environs. D’une touche très féminine, elle redessine à son image et à sa vision, ces territoires pourtant vus et revus, en mêlant avec habil1 Paysages d’ici, couleurs d’ailleurs.

Le sourire timide et fugace, Gwendoline Pieters déambule d’un pas hésitant devant ses tableaux.
Des courbes, des couleurs vives et une lumière chatoyante, donnent un caractère joyeux à ses peintures. Tout en douceur et amour pour les paysages qu’elle immortalise sur ses toiles, l’artiste peint le décor de Cassis et ses environs. D’une touche très féminine, elle redessine à son image et à sa vision, ces territoires pourtant vus et revus, en mêlant avec habileté fauvisme et pop art.
«Je cherche l’inspiration dans ce que je vois. J’ai toujours aimé les couleurs et le fauvisme s’est naturellement imposé à moi, explique le peintre d’une voix douce. Je suis aussi passionnée par les paysages marins. En ce moment, j’aime particulièrement travailler sur les reflets sur l’eau. Les couleurs qui se mélangent me fascinent, c’est un dialogue entre l’eau et la lumière.»
L’artiste, qui peint depuis maintenant vingt ans, n’en est pas à sa première exposition. On a vu ses œuvres à Paris, en Bretagne, en Corrèze, à Dijon, à Saint-Tropez ou même dans le New-Jersey. Ses débuts dans le restaurant familial à Cassis semblent bien loin. «Elle passait ses journées à peindre dans la verrière du restaurant. Un jour j’ai décidé d’accrocher ses peintures. Et elles ont plu ! Un client a absolument voulu s’assoir en face d’un de ces tableaux pour manger. Et il est reparti avec!», raconte pleine de fierté, la mère de l’artiste.
À l’aide d’un pinceau fin, de peinture à l’huile et de toute la douceur qui la caractérise, Gwendoline Pieters a la volonté de transmettre son bonheur et sa joie dans ses œuvres. «J’ai beaucoup de mal à communiquer avec des mots mais j’ai quand même trop d’émotions à transmettre, alors je les sublime dans mes toiles. Cela me permet de montrer une vision positive de la vie.»
Margaux PALVINI, La Provence, du 4 septembre 2012.


Créé avec Artmajeur