Gwendoline Pieters Peinture contemporaine

Gwendoline PIETERS

Blog

"Vent du sud... " dijOnscOpe | ven. 25 janv. 13 | 14:01

Ajouté le 3 avr. 2008

zoOm expOsition l "Dialogues" de Gwendoline Pieters, à la galerie Axeltae de Dijon, jusqu’au 9 février
Le vent du Sud...
par Jonas Jacquel | dijOnscOpe | ven. 25 janv. 13 | 14:01


Dans ce froid hivernal, la galerie Axeltae à Dijon nous réchauffe, en mettant en lumière Gwendoline Pieters et la douce brise des calanques de Cassis, dans un festival de couleurs. De quoi égayer un peu un quotidien de début d’année chargé, entre sujets graves et températures basses. Amoureuse transie de sa région natale, l’artiste livre sa vision saturée de couleurs et toute en rondeurs des paysages qui composent son quotidien. Dans un style un peu naïf et optimiste, elle offre des scènes pittoresques et bucoliques qui respirent la bonne humeur et le dynamisme. Nul besoin de complément en vitamine D, une visite de l’exposition suffira amplement à combler vos carences éventuelles.
Une passion "viscérale" 
La passion est un peu le terreau de cette exposition qui a pris naissance de la rencontre du galeriste avec le travail de Gwendoline Pieters. "Je suis tombé sur ces tableaux, par hasard, lors de vacances personnelles dans la région de Cassis. J’ai tout de suite été séduit par ce style et je possède d’ailleurs une de ses œuvres, à titre personnel. Je suis féru de bandes-dessinées et son style très inspiré de cet univers, notamment de la ligne claire, a tout de suite su trouver une résonance en moi". 
C’est ainsi que Gwendoline Pieters fut invitée à venir ensoleiller notre région de ses œuvres acidulées. Issue de l’univers de la mode à l’origine, l’artiste n’a pas été séduite par la vie parisienne. De retour dans sa région natale elle s’inscrit aux Beaux-Arts de Marseille pour en sortir avant la fin, impatiente qu’elle était de s’adonner à sa passion sans attendre la décision d’un jury de professeurs. 
Cette seconde exposition personnelle est une réussite pour la jeune galerie de la rue Michel Servet, qui ne bénéficiait plus de l’effet "nouveauté" lors de son vernissage. "Je suis très satisfait de ce démarrage. J’appréhendais un peu ce deuxième vernissage, qui devait concrétiser ou non l’implantation de la galerie dans le paysage artistique dijonnais. Gwendoline Pieters est, de plus, une artiste dont j’apprécie beaucoup le travail mais qui ne laisse personne indifférent et cela apporte toujours une dose de risque. Elle dispose d’une capacité à renouveler des paysages déjà vus mille fois", explique Alexandre Laforêt.
Lâchez le fauve !
Une chose est sûre, les œuvres de Gwendoline Pieters ne font guère dans la discrétion et la douceur pastel. Inspirée par la bande dessinée et le monde du cartoon elle marque son travail par un tracé très contrasté des contours et une ligne claire générale, faite d’aplats colorés, déposés à posteriori. Un travail qui marche ouvertement dans les pas des impressionnistes en ce qu’il privilégie la puissance des couleurs à leur vraisemblance. Un impact chromatique certain se dégage des tableaux, allant parfois jusqu’à un aspect fluo. 
À la manière des fauvistes, elle travaille d’après nature, auprès des paysages qu’elle affectionne particulièrement, mais n’en respecte pas pour autant l’aspect ni les rendus, au profit d’une impression ressentie. Le résultat s’approche un peu d’un effet de solarisation des formes et des couleurs.
Au départ d’un aplat à l’acrylique, l’artiste trace les contours d’un dessin au fusain pour ensuite remplir de couleur à l’huile les espaces qui créent les formes. Le rendu final se situe entre la bande dessinée et l’aspect vitrail avec le sertissage au plomb. Un aspect nuageux et très rebondi donne un caractère un peu sympathique aux paysages.
À la croisée entre deux mondes, Gwendoline Pieters propose un peu d’esprit "Bisounours" dans un monde de brutes. Tout en formes arrondies et féminines, les plantes, nuages et éléments naturels rebondissent et foisonnent dans une luxuriance grouillante de vie et vibrante de couleurs. Si vous en avez assez du froid et de la grisaille hivernale, cette exposition à l’accent provençal ne devrait pas vous faire de mal !
infOs pratiques :
"Dialogues" de Gwendoline Pieters jusqu’au 9 février

Galerie Axeltae
16 rue Michel Servet


Lire la suite

Expositions Personnelles

Ajouté le 3 avr. 2008

Expositions Personnelles



1997 Hotel Royal Cottage, Cassis, France

1999 Mairie de Cassis, France.

2000 Montecarlo Art Gallery, Monaco.

Grands Marchés d’Art Contemporain Bastille, Paris, France.

Galerie Bleu Sonatine, Dinan, France.

Galerie innuendo, Marseille, France.

2001 Galerie des Portes Chanac, Tulle, France.

Galerie Provence Art et Création, Marseille, France.

Grand Marché d’Art Contemporain Quai Henri 4, Paris, France.

Mairie de Cassis, France.

Galerie des Portes Chanac, Tulle, France.

Grand Marché d’Art Contemporain Lausane, Suisse.

Mairie de Sanary, France.

Grand Marché d’Art Contemporain Bastille, Paris, France.

2003 Gallery Birth of the feather, Kingston, U.S.A.

2004 Grand Marché d’Art Contemporain Bruxelles, Belgique.

Tout un Art,Saint Cyr au Mont d'or,France.

2005 Galerie Barthélémy de Don, Sanary sur Mer, France.

2009 Espace Casteau, Roussillon, France.

2011 Galerie 4, Aix-en-Provence, France.

2012 Galerie Laflo,Saint Tropez,France.

Hotel Pulman Plam Beach,Marseille.

2013 Galerie Axeltae,Dijon,France.

La bergerie, Carry-le-Rouet,France.

2014 Galerie Axeltae,Dijon,France.

Hotel Pulman Palm Beach,Marseille, France

Hotel de ville, Cassis, France.

2015 Hotel Pulman Plam Beach,Marseille, France

Hotel de ville, Cassis, France.

Lire la suite

Expositions de Groupe

Ajouté le 3 avr. 2008

Expositions de Groupe


1998 Le Marseillois, Marseille, France.

Galerie Phocéa, Marseille, France.

1999 Mairie Marseille, France.

2000 Galerie Bleu Sonatine, Dinan, France.

Galerie des Portes Chanac, Tulle, France.

“Concours Lyons”, Cassis, France.
Palais des Arts, Marseille, France.

2002 Carré d’artiste, Aix-en Provence, France.

2004 Galerie Giles Febvre, Ferney-Voltaire, France.

2011 Galerie Karas, Lourmarin, France.

2012 Galerie Laflo,Saint Tropez,France.

Galerie Axeltae, Dijon, France.

2013 Galerie Maznel, Saint-Valery-sur -Somme, France.

2014 Galerie Axeltae, Dijon, France.2014 Galerie Axeltae, Dijon, France.

Salon d’automne, Paris, France.

Lire la suite

« Lignes de perspectives Courbes, Couleurs , Vision oeil de poisson »

Ajouté le 3 avr. 2008

Le restaurant ANGELINA,
présente l’exposition

« Lignes de perspectives
Courbes, Couleurs ,
Vision oeil de poisson »

de Gwendoline PIETERS .

L’artiste vous convie au vernissage
le vendredi 18 novembre 2011
à partir de 18 h .




Restaurant ANGELINA
7 avenue Victor hugo 13260 CASSIS


A l’occasion de la fermeture annuelle du restaurant ANGELINA,
Du 14 novembre 2011 au 10 février 2012
Gwendoline PIETERS transformera ce lieu en atelier éphémère .

N ‘hésitez pas à venir la rencontrer .
Renseignements : 06 28 90 14 00

Lire la suite

EXPOSITION COLLECTIVE. GALERIE AXELTAE, DIJON

Ajouté le 3 avr. 2008

Le Bien Public 01/03/2013
EXPOSITION COLLECTIVE. GALERIE AXELTAE, DIJON
Cinq univers picturaux par Sophie Van Vlierberghe

Des visages aux formes étranges et aux couleurs éclatantes. Photo Roxanne Gauthier

La galerie Axeltae accueille une exposition collective de cinq artistes : Gwendolyn Pieters, Nicolas Delatronchette, Jean-Louis Thouard, Bénédicte Charpentier, et Jean-Sébastien Still.

Cette exposition mettant à l’honneur la peinture et le dessin permet d’explorer l’abstrait comme le figuratif, le sujet urbain comme le portrait, des ambiances fantaisistes ou au contraire réalistes. Elle permet à chacun des artistes d’exprimer une vision du monde et une technique singulières, la diversité permettant ici de porter un éclairage inédit sur l’ensemble des œuvres.
Nicolas Delatronchette, peintre figuratif ayant déjà exposé à la galerie La Source et à la Coupole, traite le sujet urbain avec pertinence et personnalité, soignant le travail de la couleur et de la lumière, restituant différentes ambiances avec sensibilité. Il peut aussi faire de l’individu un élément central, objet de toutes les attentions du spectateur lorsqu’il est plongé dans un cadre citadin, empreint d’une poésie familière, et inscrire son travail dans une référence à Edward Hopper.
Jean-Sébastien Still fait quant à lui du corps son thème fétiche, le traitant sur le mode de l’abstrait comme du figuratif : l’abstraction permet, grâce aux associassions de couleur et aux effets de matière, de faire de la toile un lieu de représentation organique et charnelle, le figuratif met en scène un corps déconstruit et en perpétuelle transformation.
Des techniques diverses
Jean-Louis Thouard, dessinateur de bande dessinée ayant participé à la dernière édition de “Dijon Vu Par”, expose trois dessins réalisés essentiellement à la mine de plomb, mais comprenant également des éléments d’acrylique ou d’aquarelle. Ils représentent des personnages féminins sensuels et provocants, mélange détonnant de pin-up et de super-héroïnes, posant alanguies ou triomphantes sous le regard bienveillant de Batman.
Bénédicte Charpentier expose un dessin réalisé à l’encre de Chine, témoignant d’une maîtrise technique impressionnante par la précision de son trait.
Gwendolyn Pieters, peintre ayant récemment fait l’objet d’une exposition à la galerie Axeltae, présente à nouveaux quelques-uns de ses paysages enchanteurs aux couleurs chatoyantes : mers jaunes, ciels verts, et arbres bleus contribuent à la création d’un univers fantaisiste et poétique. Les différents éléments picturaux se détachent grâce à des contours appuyés évoquant le sertissage au plomb des vitraux, ou encore l’esthétique des arts illustratifs et de certaines bandes dessinées.
Info Galerie Axeltae, 16, rue Michel-Servet à Dijon. 03.80.33.21.85. Ouvert du mardi au samedi de 14 à 19 heures.

Lire la suite

la provence Marseille

Ajouté le 3 avr. 2008

Article du 26 avril 2012

Lire la suite

Marseille hebdo

Ajouté le 3 avr. 2008

Article du 25 avril 2012

Lire la suite

Couverture presse 4 septembre 2012

Ajouté le 3 avr. 2008

Merci Margaux PALVINI

Lire la suite

"Association des amis de l'artiste cassidaine Gwendoline PIETERS"

Ajouté le 3 avr. 2008

Bientôt vous pourrez vous inscrire à cette nouvelle association, c'est en cours...
Si vous êtes intéressé ,n'hésitez pas à m'écrire :
gwendolinepieters@gmail.com
et à me laisser vos coordonnées postales je vous enverrai le dossier d'inscription.
Au plaisir de vous lire.
Gwendoline PIETERS

Lire la suite

BIOGRAPHIE

Ajouté le 3 avr. 2008

Gwendoline PIETERS fait chanter les couleurs à l’image du sud de la France qui l’a vu naître en 1969.

Ses études artistiques l’ont ouverte à la mode, à la peinture et à l’histoire de l’art qu’elle étudie à Florence.

Amoureuse de Cassis et de ses calanques elle commence à y peindre sur les traces de Derain et Matisse. Elle s’essaye à toutes les techniques, huile, pastel, acrylique, flirte avec le fauvisme tout en jouant avec les limites du pop-art.

Depuis sa première exposition en 1995, Gwendoline PIETERS a créé un style particulier qui étonne, où les couleurs violentes se fondent dans l’amplitude des formes.

Elle participe à de nombreuses manifestations artistiques et a exposé dans plusieurs galeries en France, en Belgique, en Suisse et aux Etats Unis.

Lire la suite
Créé avec Artmajeur